Auteur Sujet: L'histoire des Bitmap Brothers  (Lu 701 fois)

Hors ligne rodi

  • BOSS
  • *****
  • Messages: 4204
  • Karma: +14/-4
L'histoire des Bitmap Brothers
« le: 14 août 2019 à 12:10:22 »

Hors ligne Frog

  • Modérateurs
  • BOSS
  • *****
  • Messages: 5225
  • Karma: +12/-2
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #1 le: 14 août 2019 à 18:32:01 »
sympa cette petite et belle histoire.
Je me rappel encore d'avoir vu Xenon fonctionner en version demo sur l'Atari du magasin Micromanie (Atariste pure) ca donnait envie !!

Hors ligne rodi

  • BOSS
  • *****
  • Messages: 4204
  • Karma: +14/-4
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #2 le: 15 août 2019 à 14:43:27 »
A l'époque, trois personnes suffisaient pour programmer un hit sur Amiga/atari ST : aujourd'hui il faut 600 personnes pour programmer un jeu Assassin's Creed, les temps ont changé

Hors ligne Frog

  • Modérateurs
  • BOSS
  • *****
  • Messages: 5225
  • Karma: +12/-2
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #3 le: 15 août 2019 à 22:05:29 »
A l'époque, trois personnes suffisaient pour programmer un hit sur Amiga/atari ST : aujourd'hui il faut 600 personnes pour programmer un jeu Assassin's Creed, les temps ont changé
ah oui c'est sur. Le budget n'est pas le même non plus.
La communauté de joueurs a énormement augmenté aussi, autrefois on faisait un jeu pour Amstrad, Amiga, Atari, C64 ou console, il fallait des équipes de développeurs différents, les supports étaient assez variés et le public pas toujours le même. Désormais le monde du PC ou PS4, XBox assure un assez bon revenu je pense pour couvrir les dépenses.

J'avoue que je me suis toujours bien amusé sur les Assassin's Creed, Deus ex human Revolution (une belle découverte), les Batmans (l'univers est superbement recréer, ca a évolué depuis l'excellent Batman The Movie sur Amiga), Mafia II (sublime), Mirror Edge, The Witcher fut aussi une autre belle découverte ou encore les récents Tomb Raider
Il existe encore des jeux réalisés avec des petites équipes et de petit budget : Ghost of a Tale, Abzu...

Hors ligne Anarkhya

  • AMIGAISTE MASTER
  • *****
  • Messages: 522
  • Karma: +1/-1
  • Where. Is. The. Money ?
    • DevArt
Re : Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #4 le: 22 juillet 2020 à 00:02:37 »
ca a évolué depuis l'excellent Batman The Movie sur Amiga

Excellent ? Ce serait pas un peu exagéré ? (giggle)




Hors ligne Frog

  • Modérateurs
  • BOSS
  • *****
  • Messages: 5225
  • Karma: +12/-2
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #5 le: 22 juillet 2020 à 17:20:41 »
ca a évolué depuis l'excellent Batman The Movie sur Amiga

Excellent ? Ce serait pas un peu exagéré ? (giggle)
j'ai pas été trop difficile sur ce coup là  ^_^

Hors ligne Anarkhya

  • AMIGAISTE MASTER
  • *****
  • Messages: 522
  • Karma: +1/-1
  • Where. Is. The. Money ?
    • DevArt
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #6 le: 23 juillet 2020 à 00:05:01 »
Voui hein, parce que même dans mon enfance, lorsque j'étais plus clément avec les gameplay hasardeux du jeu ordi, comparé à celui des consoles 8/16 bits de même génération... Je crois que cet opus ne brillait déjà pas par sa maniabilité (wall), mais... L'ambiance, oui, l'ambiance était là, et la variété, grâce aux différents type de jeux incorporés en un seul 8-)
Et d'ailleurs, c'est aussi pour ça que j'ai aimé Myth sur miga, ambiance de fou ! L'ambiance avait réussi à me faire oublier la lourdeur incroyable du perso... Même feeling pour Gods, bien que Gods soit trop axé sado-masochisme, amour et haine mélangés du coup :wub: (pff)

Hors ligne Frog

  • Modérateurs
  • BOSS
  • *****
  • Messages: 5225
  • Karma: +12/-2
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #7 le: 23 juillet 2020 à 16:34:56 »
j'ai jamais trop compris cette passion pour Gods mais je respecte les personnes qui ont apprécié ce jeu. Je préfère un bon Turrican et bien d'autres jeux de plateformes sur Amiga, je trouve Gods vraiment lent et le maniement du personnage assez spécial

Hors ligne Anarkhya

  • AMIGAISTE MASTER
  • *****
  • Messages: 522
  • Karma: +1/-1
  • Where. Is. The. Money ?
    • DevArt
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #8 le: 25 juillet 2020 à 02:54:24 »
La passion pour Gods ? Je vois quelques possibilités d'explication:

- gfx, seal of quality by Bitmap Brothers (les divins monarques de l'époque, sur ce plan)
- l'élégance grandiloquente d'un combo gréco-romain-fantasy
- les secrets à dénicher dans tous les sens
- l'intro qui reste en tête
- l'aspect SM, plus tu meurs, plus tu jouis

Le rejet de Gods ? Je vais confirmer ton feeling, entre autres:

- l'aspect SM, plus tu meurs, plus tu fuis
- un perso aussi lourdaud qu'un Mike Tyson en cours de danse classique
- un casse tête permanent de leviers à abaisser ou relever sans vraiment d'indication sur les effets produits

Je pense aussi qu'un Turrican II paraît bieeeeeen plus équilibré, question gameplay, pour de l'action-plateformes.

Hors ligne Frog

  • Modérateurs
  • BOSS
  • *****
  • Messages: 5225
  • Karma: +12/-2
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #9 le: 25 juillet 2020 à 11:47:56 »
Gods me fait penser à un jeu Atari ST. Où sont les 32 couleurs de l'amiga ?
Le style graphique est très intéressant mais cette lenteur c'est vraiment terrible. Je me demande si le jeu aurait été aussi apprécié si il n'avait pas été estampillé The Bitmap Brothers.

L'équipe d'MO5 parlait justement de Turrican 2 dans leur video à 1h30:40 comme quoi même des japonais (et leur savoir faire en matière de jeu et borne d'arcade et de gameplay) avait été bluffé par ce jeu

Hors ligne Anarkhya

  • AMIGAISTE MASTER
  • *****
  • Messages: 522
  • Karma: +1/-1
  • Where. Is. The. Money ?
    • DevArt
Re : L'histoire des Bitmap Brothers
« Réponse #10 le: 26 juillet 2020 à 05:14:11 »
Pas étonné que des japonais de l'époque aient pu être épatés par Turrican II. Le design du jeu était audacieux mais cohérent, parce qu'on avait à la fois du shoot bourrin à la Contra, de l'exploration de niveau à la Mario III, et du shoot'em up. Dans le même jeu. Ce n'est pas rien !

Pour Gods, je ne peux pas vraiment attaquer le nombre de couleurs, je ne sais plus mais, soit le jeu a été conçu sur ST, soit il a été conçu avec un portage ST en tête. Et pour la palette, je la trouve super bien amenée et astucieuse (ce dithering sur les blocs de décor!)
Bon, ok, le fond bleu marine et magenta par contre, ça c'était... Non... Fallait pas. C'était un peu comme mettre un survêt' adidas avec des mocassins, c'est drôle mais c'est pas élégant (giggle)